La Pure Conscience

lamarche on March 5, 2014 · 26 comments

« Toutes nos perceptions prennent naissance dans notre conscience. La conscience c’est cela qui est toujours ici indépendamment des sentiments que nous pouvons ressentir ou des pensées que nous pouvons entretenir. » Bentinho Massaro — Free Awareness (la conscience libre)

L’éveil s’étend, il émerge…

26 Responses to “La Pure Conscience”

  1. nondefinitif says:

    Si vous employez le mot “épiphenomène” pour dire que la conscience n’influe
    pas sur la pensée, demandez-vous si la pensée pourrait exister sans la
    conscience.

  2. sotirios2000 says:

    bieber is enlightened

  3. slm salm says:

    mais une fois qu’on est aller au bout dune pensée négative, et qu’on a vécu
    la situation négative qu’on à attiré, est- il possible de s’en sortir même
    quand sa paraît sur humains?

  4. Térence Pellegrini says:

    Nous sommes un être consubstantiel au reste, un être dans un agencement.
    “La liberté”, “la clarté” comme un pasteur prêchant la vérité mais il en
    est de même pour ces termes. La liberté n’est pas une, elle n’existe pour
    rien ni personne car ns sommes agencés de force, si j’osais dans une
    structure. Néanmoins, il y a des libertés, des clartés, chacunes uniques et
    surtout ajustées dans les agencements.

  5. nicole norm says:

    La pensée n’est pas la conscience, elle vient et va selon notre désir de la
    faire sienne ou la rejeter lorsque j’en suis conscient.

  6. infop2 says:

    Magnifique! Merci.

  7. alain lapomme says:

    Des qu’on l’explique ce n’est plus la conscience toutes ces explications ne
    vous mènerons pas à reconnaitre la conscience il s’agit d’une expérience
    qui peut parfois être confirmer par une autre personne ayant reconnu la
    nature de l’esprit. Cet état se transmet par induction d’esprit à esprit ou
    par une heureuse coïncidence

  8. nondefinitif says:

    suite.. C’est ce que les bouddhistes nomment kharma, les conséquences de la
    cristalisation des pensées en évenements sont inévitables et ne peuvent
    qu’être vécues. Le problème est que la plupart d’entre nous, ne changeant
    pas ces schémas de pensée, font de l’effet(l’évenement à vivre), une
    nouvelle cause. Vous comprenez bien que cela puisse être sans fin tant que
    le schémas reste le même.

  9. FELIX ASWINS says:

    LES PENSEES existent oui ou non en dehors du cerveau ! c est tout ce qu’il
    faut savoir que le cerveau capte des pensées le cerveau fabrique des
    pensées le cerveau est une masse de neurones crée un champs
    électromagnétiques EEG et les forme pensees peuvent agir sur lui ainsi des
    faibles exécutent les pensées des autres c est pour cela il faut être
    vigilant pour savoir si un acte est voulu par nous ou on est en train d
    exécuter la volonté créatrice d un atures tout la question est là

  10. kunderfire says:

    Triste raisonnement dépourvu d’intelligence tu juges non pas son discourt
    mais son apparence c’est bien là quelqu’un de superficiel qui parle .

  11. Nicolas Burdet says:

    <3

  12. nondefinitif says:

    On ne peut pas revenir sur ses actes, si vous avez mal agit alors les
    conséquences ne peuvent être effacées, elles se produiront naturellement.
    Ce qui vous pousse à l’obstination, c’est l’illusion que vous pouvez
    défaire ce qui a été fait. Au contraire, acceptez de payer de bonne grâce
    vos erreurs et soyez patient, la vie n’a pas pour but de nous punir, bien
    au contraire.

  13. Térence Pellegrini says:

    La peur issue d’un instinct nous sauve et nous le savons. Alors la peur de
    la peur est pathologique ou due à une recherche expérimentale philosophique
    ou ontologique. En plus, on ne lutte pas tellement contre la peur puisqu’on
    va la rencontrer pour le plaisir par certaines actions. On est déjà bien
    dans avec nos peurs donc la cessation de la peur de la peur ne ns
    intéressent pas dans ce cas.

  14. AmenSkateboard says:

    Pour moi, la conscience est le tout qui englobe tout les principes de
    dualité tel que émetteur/récepteur, intérieur/extérieur, positif/négatif,
    imagination/attention, magnétique/électrique, masculin/féminin,
    chaud/froid, etc. Ainsi de suite pour ce qui est des principes de trinité
    (corps/pensé/esprit, sensitif/cognitif/émotif,
    physique/psychique/spirituel, etc. Alors, la nature de la conscience
    viendrait donc de la matrice elle même… une source illimité
    d’énergie/vibration, ou bien le vide! ;)

  15. neuzillet flavien says:

    ou d’après ton dialogue separer ton esprit de ton enveloppe charnelle sa y
    referencie et dans ce cas la tu est au deux endroit…il faut avoir
    conscience dans ce monde arreter de la considerer inscoucience et avoir
    conscience que cela existe déjà et depui fort longtemp tu exprime ton etre
    en soi et ce que ton spiritisme en est capable…et non les sentiment se
    transmettent au sens psychique tu peu te sentir violer d’ailleurs d’avoir
    un sentiment qui n’est pa le tient et qui te penetren malgrer t

  16. Virgile Leca says:

    C’est quoi ce délire ?

  17. nondefinitif says:

    Il faut comprendre que tout ce qui se passe en ce moment entre les hommes
    est né de la pensée. On ne leur demande pas de cesser de penser, mais juste
    d’arreter d’entretenir les schémas de pensée qui nous ont mené là où nous
    sommes. Lorsque suffisement d’individus auront changé ces schémas, il est
    évident que tous nos rapports changeront. Ceci dit, une fois que la pensée
    a créé des évenements, on ne peut pas y échapper, on ne peut que cesser de
    les entretenir pour épuiser cette énergie.

  18. sutshide says:

    Reveil ma conscience JUSTINNN ><“

  19. Térence Pellegrini says:

    Discours sur la naïveté des préceptes yoga ou du boudhisme…qu’on aille
    ainsi parler aux Syriens, en ce moment même pour leur expliquer qu’ils
    peuvent cesser toutes références réflexives afin de laisser leurs pensées
    et leurs sentiments être comme sentiments ou pensées purs. Navré mais la
    philosophie doit nous permettre de progresser et d’améliorer des
    situations…ce discours vaut pour l’individualisme, le surhomme alors
    qu’ici-bas ns sommes nous + le reste.

  20. nondefinitif says:

    On peut dire que la peur instinctive est à sa place et bénéfique, c’est une
    forme d’intelligence naturelle. Alors que la peur psychologique est un
    dévoiement créé par un mental en surchauffe. Quand à la recherche
    d’émotions fortes, le problème est que peut-être, à force de voir des
    horreurs, le seuil de sensibilité augmente, jusqu’à nous pousser à nous
    mettre en danger.

  21. jill bless says:

    Ces poils ont pas encore poussé … mais il a deja tout compris sur la
    conscience MDRRRRRRRRR charlatan !! vie deja avant de raconter des théories

  22. slm salm says:

    c’est vrai ce que tu dis.

  23. nondefinitif says:

    Tout à fait d’accord, la liberté n’existe que par rapport à quelque chose,
    la liberté de… Elle est donc toujours conditionnée à ce quelque chose. La
    liberté absolue n’existe qu’en tant que concept. Or le concept n’a de
    réalité que dans le mental de celui qui l’éprouve.

  24. FELIX ASWINS says:

    MAIS POURRIEZ VOUS NOUS EXPLIQUER quelle est la NATURE DE LA CONSCIENCE SVP

  25. nondefinitif says:

    On ne peut pas expliquer sa nature, l’expliquer c’est la penser. Vous savez
    que vous existez, alors vous savez le plus important. Et juste avant votre
    mort, ce n’est pas votre conscience qui aura peur mais votre pensée, car la
    pensée n’arrive pas à expliquer sa propre fin.

  26. Térence Pellegrini says:

    Aussi, il n’y a pas la peur mais les peurs alors il y aurait les peurs des
    peurs ce qui implique une sorte de réflexion phénoménologique(je nai pas
    fait d’étude excusez mes imprécisions ou mes choses malapprises) pour
    tenter des déterminations des peurs et des peurs des peurs.

Leave a Reply